Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Toujours fidèles !!!! (avant-match)

Toujours fidèles !!!! (avant-match)

N°82 :Tout est dit… tout reste à faire pour nos bleus…

Le chantier est encore considérable et même si les bleus restent malgré tout dans notre cœur, tout amoureux de ce sport est conscient que rien ne va plus dans cette équipe de France et qu’il faut taper du poing sur la table pour effectuer un électro-choc indispensable.

Que de regrets, que de déceptions en ce samedi mais aussi après le débrief post match…

Que n’ai-je entendu de négatif ? de critique de joueurs ? de dépréciations du sélectionneur et de son staff ? de remise en question ?

C’est vrai comme dans les Pyrénées ou dans les Landes, la côte d’alerte est dépassée pour notre quinze de France….

C’est vrai aussi que le rouge abhorré sur les maillots lors de France Ecosse ne nous a pas porté chance, tout au contraire il a, cette fois-ci, mis à l’arrêt notre équipe.

Avec mes amis, ce samedi, j’espérais voir une réaction d’orgueil face à une équipe galloise dont les trois-quarts de l’effectif restaient les joueurs de la dernière demi-finale de 2011, une équipe moyenne au réalisme toutefois efficace mais sans grande énergie, ni sans flamme.

Supporter depuis des années, je constate cette année dans cette équipe qu’il n’y a plus d’âme, plus de personnalité, plus de « tauliers », plus cette envie que l’on retrouve actuellement chez les irlandais et même les italiens….

Nos bleus sont dans le rouge mais pas seulement les joueurs, mais aussi le staff, la fédération, la ligue, notre championnat, nos formations, nos structures…

Il va falloir résoudre tous ces dysfonctionnements, retrouver la pêche, effacer ce dérapage du Top 14 vers le spectacle, réaffirmer nos valeurs rugbystiques.

Depuis trois ans, au lieu de s’appuyer sur certains joueurs ayant participé à la dernière finale de coupe du Monde, (comme l’ont fait les gallois), il a été décidé de construire à nouveau une équipe plus compétitive capable de remporter cette coupe du Monde qui nous échappe depuis une trentaine d’années, de pratiquer aussi un jeu à l’image de celui du Top 14 vanté comme l’un des meilleurs championnats au monde.

Philippe St André, alors consultant en 2011 pour une agence, nous l’avait indiqué lors d’un repas à Auckland que l’on pouvait très bien se passer de gagner des tournois des six nations si l’objectif principal clairement défini était la coupe du Monde

Le staff de l’équipe de France s’est mis à rechercher les meilleures solutions à tous les postes d’où un nombre de 81 joueurs testés (mais même les greffes de joueurs d’origine étrangère comme Kockott, Spedding, n’ont pas pris suffisamment racine pour lever de nouveaux espoirs….)

Mais on a oublié de réfléchir à la définition d’un fond de jeu (base essentielle de tout projet), de tactiques adaptées en fonction de nos adversaires, de nos qualités, de nos insuffisances et surtout de créer aussi un esprit d’équipe, de forger un mental et de fixer un objectif…

De tous les propos formulés par les joueurs, les sélectionneurs, les anciens joueurs, les supporters, les amis, que retenir ?

  • Pas de responsabilités prises par les joueurs pour décider d’une prise en compte de leur propre jeu (Ils semblent exécuter les stratégies mises en place par les techniciens ….d’où rien de naturel et parfois même une retenue à effectuer des actions enflammées où la balle doit vivre ….)
  • Peu ou pas de nouveautés dans l’élaboration de stratégies d’attaque ou de défense
  • Trop d’expérimentations à la charnière où les joueurs ne cessent de se blesser ou de ne plus être en forme sur une durée spécifique ou de se tromper dans leurs choix (la faute à un Top 14 trop exigeant ..)
  • Pourtant, bonne application, bonnes dispositions pour défendre, plaquer, se relever ou capter des balles sur des phases de conquête mais pas assez d’agressivité, d’envie, de désir….
  • Y a-t-il concertation réelle entre capitaine, joueurs expérimentés et staff en amont mais aussi durant le match ?
  • Les joueurs français ont été pénalisés encore trop souvent…30 points encaissés en deux matches par deux joueurs expérimentés Sexton et Halfpenny….
  • Où se trouve le bon buteur régulier dans notre équipe ? On demande beaucoup au demi d’ouverture Camille Lopez, comme auparavant à Jules Plisson ou François Trinh-Duc…Ils se mettent plus ou moins la pression pour respecter aussi les directives du staff, peut-être trop. Malgré leur talent, leur jeunesse ou leur expérience, ils essaient de varier leur jeu, de lancer des attaques mais on insiste aussi pour qu’ils butent… quel jeune y arriverait ? quel ancien le pourrait ? Une équipe qui se veut compétitive doit posséder un buteur qui met en confiance ses partenaires. Qu’attend-on ? Auparavant c’était Parra qui s’y était collé.. malheureusement il s’est encore blessé !!!
  • L’équipe galloise a été pragmatique, simple, efficace dans sa conquête, dans la défense de ses lignes, mais aussi enthousiaste sans excès avec des demis bien inspirés Webb et Biggar… elle restait pourtant à la portée de nos bleus !
  • Beaucoup d’illusions remarquées dans certains médias (France 2), mais aussi du réalisme et de la déception dans les yeux des supporters, de la rage et de l’abattement dans les paroles tremblotantes du sélectionneur, du dépit voire de la déprime dans l’esprit de certains joueurs qui n’arrivent pas à se mettre au niveau de leur capitaine Thierry Dusautoir pourtant exemplaire (lui, il a essayé de rester debout et de montrer la voie)

Comment y remédier ?

  • Pousser un coup de gueule (PSA vient de le faire… mais cela suffira-t-il pour faire réagir l’équipe de France ? Peut-être aurait-il dû dire aussi que sans réaction de certains joueurs, leur appartenance au groupe France pour la prochaine coupe du Monde ne serait pas prise en compte….)
  • Préparer une refonte de nos structures en commençant par limiter le nombre de joueurs étrangers dans nos équipes du TOP 14, par réduire le nombre d’équipes dans ce championnat (10 ou 12 suffiraient et permettraient de faire souffler certains joueurs pour mieux les entraîner dans des équipes nationales), par engager plus de jeunes issus des centres de formation dans le championnat majeur, le Top 14
  • Former une équipe avec un état d’esprit, entraîner nos jeunes à aller de l’avant sur un jeu de mouvement, d’initiatives, de créativité ….
  • Recruter des sophrologues, des psychologues ou arbitres pour apprendre à se discipliner et à respecter les règles qui n’ont pas encore été bien digérées par certains
  • Entraîner un ou deux joueurs à buter sans cesse (comme le faisait ce professionnel appelé Johnny Wilkinson)

Ensuite on pourra alors retirer la confiance à un sélectionneur ou à certains joueurs, surtout si le futur fond de jeu est toujours trop stéréotypé ou si on ne sait pas comment on doit réagir face à telle ou telle nouvelle situation.

Il va se profiler encore deux matches pour se requinquer sinon ce sera la soupe à la grimace durant la préparation et le déroulement de la prochaine coupe du monde.

Notre rugby ne le mérite pas !

Gallois euphorique, français dépité (après-match!)

Gallois euphorique, français dépité (après-match!)

Partager cette page

Repost 0
Publié par JLM HAKALOULOU

Présentation

  • : BLOG RUGBY D'HAKALOULOU
  • BLOG RUGBY D'HAKALOULOU
  • : Emotions ressenties sur des lieux où rugby rime avec nos vies ...et puis quelques "hakas".....des cris de rage ou de désespoir, de joie ou de plaisir...
  • Contact

Profil

  • HAKALOULOU
  • Jeune retraité de l'E.N désirant transmettre des informations, ses émotions, ses joies, ses découvertes  ou ses hakas, des cris de rage aussi bien culturels que sportifs....
  • Jeune retraité de l'E.N désirant transmettre des informations, ses émotions, ses joies, ses découvertes ou ses hakas, des cris de rage aussi bien culturels que sportifs....

Recherche

Articles Récents

  • N°172: Les bleus impuissants face à des springboks bien plus dynamiques....
    Deuxième test en terre sud-africaine et nouveau constat .... Face à un rugby de haute intensité et malgré les discours de Novès ou de Laporte, les bleus ont obtenu, à un point près, le même résultat bien faible mais qui correspond à notre niveau actuel....
  • N° 171: Débandade de nos bleus en altitude....
    L'équipe de France a pris l'eau de toutes parts lors du premier test face aux alertes Springboks dynamiques à l'image de leur talonneur Marsh. Maxime Machenaud et ses coéquipiers ont semblé un ton en dessous de leur niveau habituel à l'image d'un Picamoles...
  • N° 170: Délivrance pour le peuple auvergnat: CLERMONT CHAMPION !
    Clermont en patron a vaincu tous les signes indiens en maîtrisant, durant cette finale, avec beaucoup de courage toutes les velléités offensives répétées et puissantes de l'équipe toulonnaise. Mais que ce fut dur pour notre coeur!!! Nous ne fûmes vraiment...
  • N° 169/ En avant pour une finale Clermont-Toulon pour le plaisir de ce jeu....
    Le verdict est tombé au stade Vélodrome toujours flamboyant au soleil de Marseillel. Clermont au jeu vivant rencontrera Toulon et ses mercenaires au fort mental. Les clermontois ont montré leur enthousiasme et leur envie de déployer du jeu face à un Racing...
  • N°168: Entrons enfin dans le vif du sujet!
    Après plusieurs mois de rudes combats sous les regards de supporters toujours enthousiastes, les barrages (ou les quarts de finale) entre les troisièmes, quatrièmes, cinquièmes et même sixièmes ont rendu leur verdict.... O Surprise! L'équipe championne...
  • N° 167: BRAVO LES BLEUS! Quel beau mental pour l'avenir!
    Comment ne pas être aussi enthousiasmé après avoir vu cette victoire sur l'équipe de Galles à Paris ? Comment ne pas avoir autant souffert dans ce match historique dont la durée a dépassé l'entendement, tout cela par la faute d'un arbitre anglais coincé...
  • N°166 : France-Italie …. Mission remplie… maintenant jouons le podium !
    Mon pote Jean-Michel n’était pas intéressé par le match disputé par nos bleus au stade olympique de Rome car il n’y voyait qu’une équipe fagotée comme l’as de pique par le sélectionneur. Pour lui, la rencontre ne pouvait que ressembler à l’une de ses...
  • N°165 : Retrouver une flamme bleue face à l’Italie
    Pour cet avant dernier match en terre italienne, Guy Novès a dévoilé une composition du XV de France qui a tenu compte de la triste prestation des tricolores en Irlande. Les forfaits s’enchaînent et le sélectionneur a dû, une nouvelle fois, recomposer...
  • N° 164 : Une leçon de réalisme et d’efficacité des Irlandais...à retenir !
    Les français n’ont pu tenir que vingt cinq minutes face à cette équipe rôdée depuis plusieurs années aux préceptes de Joe Schmidt. Guy Novès peut constater qu’il y a encore beaucoup à faire pour arriver à cette maîtrise qu’ont montré les « Irish boys...
  • N° 163 : Résister à la furia irlandaise sur ses terres
    Les Irlandais derniers vainqueurs des All Blacks, des Australiens qui ont mis une déculottée aux italiens totalement perdus viennent ce samedi affronter les français dans un esprit de conquête et se préparent à y être fort agressifs dans les rucks. Il...

Liens