Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2022 5 25 /11 /novembre /2022 14:08

Hier, se sont ouverts dans plusieurs lieux en France des débats, des échanges autour des violences faites aux femmes.  Avant-hier, déjà, une conférence avait lieu dans les locaux de la salle J-P Roger sous la présidence de M. Jean Claude Jouannou, président du C.D.O.S et de Mme Valérie Barlois, championne olympique d'escrime et présidente de l'AOF.

Elle devait sensibiliser l'ensemble des fédérations sportives sur le sujet du Sport Respect et d'évoquer les violences dans le sport sous toutes ses formes et plus particulièrement des violences sexuelles, du sexisme, eu harcèlement ou des discriminations raciales ou sociales.

Ces dernières formes de violence apparaissent de plus en plus dans la société et bien sûr le sport n'en réchappe pas. Mme Barlois-Leroux a insisté sur la valeur d'exemple représenté par  les champions olympiques aux yeux de la jeunesse mais aussi de tout citoyen pour prendre conscience de ce phénomène qui commence à ravager beaucoup de pans de notre société.

Mme Maryvonne Icarre, inspectrice de la Jeunesse et des sports dans l'Ain, a bien indiqué que l'Etat était mobilisé pour repérer toute forme de violence (cellules de signal d'alerte, d'accompagnement ...) et que celui-ci avait bien la mission de protection de toute personne. 

M. Philippe Liotard, sociologue et anthropologue,  a défini et fait le point sur cette question de violences dans son préambule de cette conférence. Il a abordé le sujet en demandant à l'assistance  de porter un regard attentif sur celles-ci  au travers de différents témoignages particulièrement intéressants. Il a beaucoup émis des interrogations pour  tous les membres du C.D.O.S ou représentants de clubs. Il a même essayé d'évaluer le degré de contrainte et indiqué qu'il faut savoir fixer ses contraintes pour atteindre un épanouissement personnel au travers du sport pratiqué, savoir mieux utiliser sa force, sa tactique, ses ruses pour atteindre un objectif sans avoir recours à une violence gratuite.

Il a rappelé l'historique des différents textes ou lois mis en place depuis plus de vingt ans par les différents gouvernements autour des questions liées au sexisme et au genre. Il a constaté également que le code civil posant des normes  induisait que, collectivement, la violence devenait plus ressentie surtout dans les réseaux sociaux (par exemple le détournement de la cohésion d'un groupe par des rites particuliers: le bizutage ou l'intégration)

Gregory Mallet, nageur émérite aux JO de Londres,  est venu raconter son expérience de bizuté et de bizuteur. La construction de sa personnalité a été particulièrement longue et parfois difficile. Il a pris conscience des erreurs du "bizutage" ou de la dite intégration qui peuvent entraîner dangereusement sur une mauvaise pente  des jeunes athlètes en acceptant ce type de dérives. Il a choisi désormais de se muer en préparateur mental spécialisé dans le bien être tout en continuant de rechercher les bonnes valeurs pour s'immiscer dans un groupe. 

Jean Christophe Vincent président de Lyon la Duchère a précisé son engagement en tant qu'accompagnateur social et rappelé les valeurs défendues au sein de club. Il demande des mesures de prévention mais surtout de protection au sein de chaque fédération de sport  et non pas qu'aux seuls clubs de football. Il faut plus mobiliser les acteurs sur le terrain y compris les élus de la république car il constate à regret qu'il existe un retard à l'allumage pour lutter contre tout type de violence (physique, sexuelle, discriminatoire, ...). 

Marie Rabate, membre de la commission nationale Inceste et violences sexuelles, a relaté le nombre et le type de violences relevées. Elle a indiqué que la pratique du sport restait de se faire du bien et non de faire du mal à autrui. Elle a fait appel à la vigilance dans les clubs et à une exigence des fédérations à prévenir mais aussi à repérer et même à sanctionner durement toute dérive violente auprès de tout être humain (en particulier pour les femmes et les enfants). Elle a insisté sur ces points car, victime par le passé, elle est décidée à continuer de défendre le combat pour la défense des droits des enfants et des personnes en situation d'handicap.

Mélina Robert-Michon, vice-championne olympique aux Jeux de Rio du disque, olympienne du territoire, s'est dite prête à s'engager (personne ressource pour les J.O de Paris 2024) car convaincue qu'il faut agir en tant qu'exemple. Le sport doit être associé au mieux de son être même si on peut se faire du mal, voire être violent avec soi-même pour se faire du bien dans certaines situations (surtout quand on veut atteindre un objectif ou un résultat)

Ces violences sexuelles ou ces comportements liés à du harcèlement qui ont bien choqué le président du CDOS doivent être dénoncées et combattues. Des mesures concrètes doivent être mises en oeuvre. (cellules d'écoute, d'investigation, d'accompagnement, sanctions ce qu'a présenté un représentant de l'association "Les papillons".   Celle-ci a créé des boites aux lettres dans les ERP dans le but d' aider les enfants à libérer leurs paroles face à des maltraitances dont ils sont victimes )  Personne et encore tout club ne doit fermer ses yeux face à ces actes qui n'ont rien à faire avec les valeurs défendues par  tout sport. 

Philippe Liotard a synthétisé l'ensemble de ces témoignages en recommandant qu'un plan d'actions de prévention,  de sensibilisation,  de formation soit mis en place dans tout mouvement sportif  pour marquer cette lutte contre la culture de la violence.

Dans le concert international, il faut aussi que les instances dirigeantes de notre sport, le rugby, agisse également  pour prendre de sérieuses sanctions contre les violences physiques gratuites sur les terrains mais aussi de veiller au comportement des uns et des autres souvent conditionné par l'éducation.

Trop de placages s'effectuent encore beaucoup trop au niveau du haut du corps alors qu'on apprend aux jeunes à esquiver ou à plaquer au niveau des jambes, des mollets ou chevilles.

Une vraie et LONGUE campagne de sensibilisation aux violences devrait être effectuée sur tous les terrains nationaux ou internationaux (comme celle contre le racisme ou pour le respect) 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : HAKALOULOU RUGBY CLUB
  • : Description d'émotions ressenties sur des lieux où rugby rime avec le mot vie ...on y ajoute quelques "hakas", des coups de gueule, des cris de rage ou des instants de plaisir.... Merci de les partager autour de vous pour cette année 2023
  • Contact

Profil

  • HAKALOULOU
  • Jeune retraité de l'E.N désirant transmettre des informations, mais aussi ses émotions, ses joies, ses découvertes  ou ses hakas, des cris de rage, des coups de gueule aussi bien culturels que sportifs....
  • Jeune retraité de l'E.N désirant transmettre des informations, mais aussi ses émotions, ses joies, ses découvertes ou ses hakas, des cris de rage, des coups de gueule aussi bien culturels que sportifs....

Recherche

Articles Récents

  • N° 347 XV de France: premier entrainement à leur camp de base au bord de de l’Atlantique
    Que peut-on dire à une semaine de France Italie? Ramos et Dumortier, notre lyonnais ont joué en tant que titulaires, Atonio a été ménagé. Le Toulousain Thomas Ramos était titulaire en 15 pour le premier entraînement à haute intensité des Bleus. Ce mercredi...
  • N°  346 : Le rugby leur a donné le bon exemple:  on va entendre enfin les arbitres au foot!!
    Les arbitres de football avaient déjà un micro mais seuls quelques personnes bien intentionnées avaient l’occasion d’entendre ce que racontaient les arbitres de Ligue 1 pendant un match et en particulier les échanges entre les joueurs. La Fédération française...
  • n° 345: Heureusement que la télé sera présente!
    TF1 ne sera pas le seul diffuseur de la Coupe du monde de rugby 2023. Détentrice des droits de diffusions des 48 matchs du Mondial, la première chaîne a vendu 28 rencontres à France Télévisions et M6. Bonne nouvelle….on pourra regarder tous ces matches....
  • N°344: GALTHIE TESTE ENCORE ET ENCORE!
    Suite aux différentes blessures ou peut-être futurs pépins liés aux matches de Coupe d’Europe et aux joutes du Top 14, Fabien Galthié et son staff recherchent pour le Tournoi des Six Nations et peut-être pour la Coupe du monde de nouveaux talents ou de...
  • N°343 : Savoir plaquer, c'est nécessaire mais faut-il savoir faire!
    Ce mardi 10 Janvier, de nombreux joueurs du Stade toulousain et du XV de France ont rendu visite au jeune Mathias Dantin, victime d'un grave accident, suite à un mauvais plaquage le 14 décembre dernier. Antoine Dupont, Romain Ntamack ou encore Julien...
  • N° 342: Plus que huit mois en ce 8 janvier pour faire glorifier notre emblème: le coq!
    On va quand même envoyer un message de bonne année à nos bleus malgré que la FFR est secouée depuis quelques mois par différents affaires. Après les ennuis de Claude Atcher, Bernard Laporte a dû passer la main à la tête de la fédération et laisser sa...
  • N°341: Plus que quelques jours...avant d'atteindre 2023
    Prochainement plus d'articles sur différents sujets liés au rugby surtout celui de l'EDF durant cette saison qui devra se conclure par la compétition majeure la Coupe du monde de Rugby qui se déroulera en septembre et octobre prochains en France (tous...
  • N°340: D'une finale du football pour l'exemple à une condamnation
    Aujourd'hui dans moins de cinq heures, l'équipe de France de football livrera une bataille contre l'équipe d'Argentine conduite par l'un des derniers grands joueurs, Lionel Messi. Cette équipe de France dirigée par Didier Deschamps a été valeureuse toute...
  • N°339: Violence, où nous mènes-tu?
    Hier, se sont ouverts dans plusieurs lieux en France des débats, des échanges autour des violences faites aux femmes. Avant-hier, déjà, une conférence avait lieu dans les locaux de la salle J-P Roger sous la présidence de M. Jean Claude Jouannou, président...
  • N° 338: Pourvu que cela dure en 2023 !!!
    En s'imposant face au Japon (35-17), les Bleus ont terminé en beauté une année 2022 couronnée de succès. Treize succès …pourvu que ce nombre ne leur porte pas la poisse pour le prochain Tournoi. Certes celui-ci ne sera pas le plus important de l’année...

Pages

Liens