Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 10:34

Guy Novès va devoir monter la mayonnaise pour qu'elle prenne dès le début du tournoi.... mais une fois de plus, son staff et lui-même ont décidé certes de renouveler une grande partie de l'effectif des équipes de France mais aussi d'appeler en renfort de nouveaux joueurs.

Il faut espérer que cette revue d'effectif puisse, à un moment donné, s'arrêteront  Certes, les confrontations multiples liées aux joutes européennes ou nationales induisent des blessures ou des usures pour certains joueurs de l'équipe de France...

Pourtant l'hors d'oeuvre que constitue le premier jour du tournoi 2017 est de taille. Après l'Australie et la Nouvelle-Zélande, nous verrons si nos gaillards ont conservé la hargne qui leur avait permis de tenir la dragée haute et fait l'admiration des supporters.

L'Angleterre a atteint un niveau tout à fait respectable avec Eddie Jones à sa tête. Malgré la cascade de blessés, celui-ci arrivera-t-il à enchaîner ce tournoi 2017 avec une quatorzième victoire d'affilée? Nous ne le souhaitons pas et espérons que nos joueurs ont compris cet automne qu'ils possédaient aussi le potentiel pour jouer autrement.

La conception d'un jeu plus vivant, plus libéré a permis aux joueurs de prendre leurs responsabilités et d'utiliser autrement leurs compétences ce qui peut permettre d'élaborer des capacités créatrices.

Puisse cette énergie enfouie les dernières années faire à nouveau irruption et pousser nos bleus vers de meilleurs rendements..

 

Repost 0
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 09:57

Quoi d'autre vous souhaiter de meilleur pour cette année 2017 qui a débuté en fanfare avec des clubs français moins brillants en coupe d'Europe (les anglais qui viennent pourtant de se retirer de l'Union Européenne aiment bien se préparer pour cette compétition .... nous pourrions d'ailleurs se poser la question de savoir si c'est vraiment utile ...)

Des voeux pour l'année, oui nous en avons , il n'y a pas de souci !

Que nos bleus puissent poursuivre leur progression dans le jeu décidé par le staff de l'équipe de France et nous régaler !

Que nos instances fédérales se rendent compte que ce n'est pas en achetant 18000 écrans de télévision que l'on va redonner une pêche à notre rugby dans les yeux des afocionados que nous sommes  chaque week-end !! Que ces mêmes groupements de dirigeants pensent qu'en améliorant nos structures mais surtout notre formation on pourra enfin rivaliser avec les meilleures nations!

Que M. Laporte  puisse laisser travailler le staff de l'équipe de France sans donner du bâton au moindre accroc! Qu'il puisse obtenir la coupe du Monde 2023 au détriment de l'Irlande qui, pourtant, la mériterait par son engagement et par l'enthousiasme de ses supporters (d'ailleurs un long séjour dans la verte Erin ne me déplairait point ! )

Que nos jeunes puissent enfin accéder aux meilleures compétitions et qu'ils puissent enfin montrer leurs qualités!

 

 

Repost 0
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 11:10

salut à tous

Il faut quand même  VRAIMENT s'y préparer et réfléchir à la bonne stratégie (billets individuels, collectifs par entreprise ou agence etc.... lieux d'hébergement, trajets train et avion....) pour être fin prêt à supporter nos bleus même s'ils ont effectué une tournée automnale mitigée sur les intentions comme  lors de leur tournoi 2014.
Des nouveaux joueurs sont apparus mais qui dit que ceux de l'automne seront ceux du tournoi ou ceux que nous retrouverons en Coupe du Monde.
Il nous faudra surtout dès septembre des joueurs en forme ou au sommet de leur talent pour esperer une fois de plus atteindre le dernier carré....
 
Pour l'instant avec mes amis Roland et Claude,  nous avons décidé de les encourager en allant assister aux premiers matches de poule puis aux quarts......
Les dernières infos transmises par Roland, un  fidèle mais réaliste supporter de l'équipe de France sont les suivantes:
 
Pas facile d'obtenir des places pour certains matches à moins de passer par les agences officielles de la RWC 2015, Groupe Couleur qui, semble-t-il , s'est amélioré http://www.groupecouleur.com/england-2015.htm et Eventeam toujours de qualité mais aux prestations un peu plus chères que l'agence précédente http://www.billetterie-eventeam.fr/coupedumondederugby2015/fr.
 
En Angleterre comme au Pays de Galles, les prix de l'hébergement sont élévés pour tout citoyen européen....et il faut avoir vraiment envie de vivre une coupe du monde qui reste un tournoi particulier (cela se déroule sur six bonnes semaines et les équipes doivent être au rendez-vous!)
 
Qui sortira des poules en tête? dans quel état de fraîcheur? Les français arriveront-ils à vaincre Italiens, Roumains, Canadiens et Irlandais pour nous faire rêver une fois de plus face aux Blacks ou aux Argentins, notre bête noire? Va-t-on enfin s'appuyer sur une vraie conception de jeu?Jacques Chancel, ami de Blanco, qui vient de disparaître en doutait.
Dans bientôt à peine neuf mois, nous le saurons s'il avait raison.
 
Les pronostics peuvent être rappelés
 

 "Calendrier du Mondial-2015 

Le XV de France connaît son calendrier pour la Coupe du monde 2015 en Angleterre, qu'il débutera par un match piège face à

 l'Italie le 19 septembre à Twickenham.

Les Bleus enchaîneront quatre jours plus tard avec un match face à

la Roumanie au stade Olympique de Londres (23 septembre).

Puis ils affronteront

le Canada, une équipe de bûcherons à Milton Keynes

(90 km au nord de Londres) le 1er octobre, 

avant de terminer la phase de poules

 le 11 octobre contre l'Irlande au Millennium Stadium de Cardiff avec des cohortes de supporters décidés à emmener leurs joueurs dans le dernier carré.

 

 

Contacté par l'AFP, l'encadrement du XV de France n'a pas souhaité commenter ce tirage. Face à une équipe d'Italie en nets progrès, le premier match des Bleus aura des airs de piège, comme en 2007 où les Bleus avaient été surpris par l'Argentine au Stade de France (17-12)

Le XV de France jouera à priori sa qualification lors du dernier match face à l'Irlande, reprise en mains par Joe Schmidt, très fin tacticien, champion de France en tant qu'entraîneur-adjoint avec Clermont (2010) et double champion d'Europe en tant qu'entraîneur avec le Leinster (2011, 2012).

En cas de qualification, il retrouvera en quarts le Millennium Stadium, théâtre de son retentissant exploit au même stade de la compétition en 2007 face aux All Blacks néo-zélandais (20-18).

 

S'ils se qualifient ce que l'on souhaite bien sûr, les bleus pourraient rencontrer  deux monstres: soit les All Blacks soit l'Argentine.....

 

Pour éviter les néo-zélandais, il nous faudrait finir devant les Irlandais. Le pourra-t-on? peut-être ....rappelons nous l'exploit du 31 octobre 1999, date anniversaire de mon père qui était disparu en juin de cette année..... comme quoi parfois il faut des pensées tournées vers l'au-delà!!!! quelle demi-finale de rêve ce fut avec tous ces beaux essais...un match que je ne me lasse pas de revoir....!!!!

 

Les PRONOSTICS SONT

 

LE SAMEDI 17 OCTOBRE  

1 C NEW ZEALAND - 2 D FRANCE ou IRLANDE ou ITALIE

 

OU  le DIMANCHE 18 OCTOBRE  

1 D FRANCE ou IRLANDE ou ITALIE contre 2 C ARGENTINE ou TONGA

 

à CARDIFF AU MILLENIUM

 

Les deux premiers quarts de finale se disputeront au Millennium Stadium (74.154 places) et deux à Twickenham (81.605), le "Temple du rugby", qui accueillera ensuite les demi-finales et la finale.

 

Le stade Olympique (54.000 places), un temps en suspens, accueillera quatre matches de poule et le match pour la troisième place.

 

Wembley (90.256 places) recevra, lui, deux matches de poule.

 

L'Angleterre, pays-hôte, jouera trois de ses quatre matches de poule "à domicile" à Twickenham, dont les chocs face au pays de Galles (26 septembre) et à l'Australie (3 octobre). Son quatrième et dernier match se disputera au Manchester City Stadium.

 

Les Gallois joueront, eux, deux matches de poule dans "leur" Millennium Stadium et deux à Twickenham (contre l'Angleterre le 26 septembre et l'Australie le 10 octobre).

Après les polémiques de la dernière édition sur un calendrier plus favorable aux nations dites "majeures", l'organisation a veillé à équilibrer le programme des équipes avec des temps de récupération identiques.

 

"Nous avons travaillé avec toutes les parties pour proposer un calendrier équitable pour toutes les équipes et avoir le cadre idéal pour que les meilleurs joueurs des 20 équipes puissent évoluer au meilleur de leurs capacités", a affirmé le président de l'IRB (International board, organe suprême du jeu), Bernard Lapasset."

Deux de mes amis rencontrés en NZ  et moi  avons trouvé des places en 2014 (en utilisant les agences officielles ou comme l'a fait l'ami Roland en les commandant sur place comme pour le match du Canada ). 
Comme les rencontres de l'équipe de France se dérouleront du 18 septembre (ouverture avec ENGLAND/FIDJI) au 23 octobre, avec Claude nous avons  réservé des chambres en hôtel deux étoiles et nous allons effectué des aller et retour entre France et Angleterre plutôt que de rester sur place durant six semaines comme ce fut le cas en Nouvelle-Zélande.

 

Nous prendrons l'avion pour CARDIFF lors des deux autres week-ends d'octobre avec le Groupe Couleur

Pour les demis et finale, on verra selon l'état de forme des équipes...au vu de cette année, on s'aperçoit  que Boks, Néo-Zélandais et Argentins peuvent être aussi forts fin mai qu'en novembre...assez inquiétant....alors que nous autres, à force de jouer dans le soi disant "meilleur championnat au monde", nos meilleurs joueurs finissent par s'étioler ou se blesser ou perdre leur forme ou leur talent...

 
Les demis et la finale  vaudront aussi le coup d'être vues même sur place devant un grand écran...juste pour l'ambiance!
On le décidera durant la période du prochain tournoi des six nations en mars en fonction  de notre équipe.
Mais vous, chers lecteurs, regarderiez vous confortablement ce tournoi devant votre télévision?
Souhaiteriez-vous recevoir des informations, des ressentis, des photos?
et puis auriez vous des plans de logement? des amis qui pourraient héberger deux ou  trois joyeux supporters? (pour les demis et finale)
 

De toute manière qu'on soit sur place ou devant un grand écran en pleine ville ou à la maison, on sera derrière nos bleus en espèrant qu'ils nous fassent plaisir et montrent notre maillot orné de son coq.....aux yeux de tous !!!

A bientôt!!!

 

Prochain article: Fessée pour nos bleus en 2015?

 

 

 

n°73: Nouvelles sur RWC 2015 (England)

calendrier MATCHES RWC 2015 avec les stades choisis...

Repost 0
Publié par JLM HAKALOULOU - dans rugby
commenter cet article
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 11:13
Galles-France 2014 : Les bleus voyagent toujours aussi mal….

Mon dernier article espérait une confirmation de progrès …j’aurais dû laisser traîner un point d’interrogation …..car il faut le reconnaître…. Notre équipe est loin d’un niveau de qualité qui aurait dû se rapprocher des anglais et des irlandais admirables samedi après-midi qui, eux, n’ont cessé de jouer pour notre grand plaisir…

J’aurais aimé rester optimiste et malgré que je sentais poindre un sentiment d’amour-propre des gallois, je n’aurais pas imaginé que notre équipe soit aussi faible dans pas mal de secteurs.

Notre paquet d’avants manquait de dynamisme…. Nous pouvons poser des questions sur l’arrêt de toute compétition entre deux matches de tournoi :

  • Est-il bon de vouloir superposer tournoi et Top 14 ?

  • Est-il utile de mettre au repos des joueurs internationaux au lieu de les regrouper pour qu'ils se préparent ensemble ?

  • Est-il normal que l’on ne limite pas le nombre de joueurs étrangers dans les équipes de notre Top 14 afin de conserver un niveau de formation de nos jeunes pousses et surtout de pouvoir puiser de nouvelles forces dans un vivier renouvelé?

Ce match à l’extérieur a été catastrophique en particulier au niveau de la mêlée, domaine bien maîtrisé par le passé par les français….Si Nicolas Mas a montré encore de belles dispositions, Thomas Domingo a déçu quant à Vincent Debaty, le faire jouer à droite n’était pas une façon de le mettre dans les meilleures dispositions. Dimitri n’a pas eu le même rendement que lors des deux précédents matches.

Notre deuxième ligne n’a pas effectué le boulot. Papé s’est plusieurs fois conduit comme un capitaine manquant de retenue et Maestri est resté bien trop neutre sans impact réel. La troisième ligne a essayé de relever le niveau ; on a senti que Nyanga était moins impulsif que précédemment. Picamoles fut le seul avant à essayer de redonner du courage à ses partenaires.

Que dire de la charnière ? Doussain est passé à travers mais derrière un pack faible, quel demi de mêlée placer ? le débat va faire rage dans la presse sportive …. Il nous faut un patron à ce niveau, un dynamiteur style Care encore excellent avec son team …

Quant à notre demi d’ouverture Jules Plisson, il n’a pas pu peser sur le match.. Nos trois quarts n’ont pas non plus brillé ne s’appuyant que sur la force de pénétration de Bastareaud qui serait mieux en troisième ligne qu’au centre de notre attaque.

Dulin, Fofana, Huget ou Bonneval ont fait ce qu’ils ont pu…mais sans paquet d’avants, sans niaque, que faire ?

Enfin ne faudrait-il pas reconnaître que le staff de l’équipe de France se pose des questions sur les entraînements, les stratégies à mettre en place, la tactique ?

C’est flagrant de voir aussi qu’il manque de vrais leaders, des aboyeurs comme l'était Galthié par le passé … et puis un véritable esprit de combat et surtout une envie de jouer au rugby à la française nous font cruellement défaut.

Retrouvons des jeunes dynamiques (voir nos bleuets en passe de réussir le grand chelem …), limitons le nombre de joueurs étrangers pour retrouver notre identité et surtout notre jeu

Les lacunes françaises que nous avions déjà pointées nous ont explosé à la figure lors de ce match face à cette équipe galloise sans génie. Le XV de France était sans idée, sans fond de jeu, sans stratégie de remplacement. Le pack a erré durant les deux mi-temps et nous fit peine. Peut-on espérer une réhabilitation de notre équipe de France avec de nouveaux changements pour les derniers matches du tournoi 2014 ?

Désormais quatre équipes peuvent remporter ce tournoi 2014 ce qui promet deux derniers week-ends enthousiasmants. Mais au vu du dernier match des Irlandais à Twickenham, on peut s’attendre à une sacrée fessée au stade de France…..

Une réaction doit s’effectuer au plus vite à tous les niveaux, joueurs (pas bons), staff (pas de stratégie), dirigeants (calendriers inappropriés, influence des clubs….voir prochain article) sinon notre rugby court vers certains dangers.

Il faut mieux découper nos calendriers, un temps Top 14, deux temps internationaux (novembre et février-mars) enfin limiter la compétition européenne de clubs aux trois meilleurs du championnat de chaque pays….

Enfin si on doit reconnaître nos faiblesses, il faut rester des supporters et arrêter de critiquer méchamment les joueurs ou les entraîneurs…Philippe St André a été nommé entraîneur jusqu’en 2015 …il doit assurer mais il faut l’aider dans sa tâche et revoir notre système (entraînements, calendrier, formation, fond de jeu….)

Repost 0
Publié par JLM HAKALOULOU - dans rugby rugby plaisir
commenter cet article
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 01:35

 

Jours pluvieux, jours encore bien malheureux...

 

  APRES AVOIR EMERGE EN FIN DE PARTIE EN IRLANDE,

LES BLEUS   SE SONT UN PETIT PEU REVEILLES

CONTRE LES ECOSSAIS ……

  MAIS CE FUT DUR, BIEN DUR CAR LES SOUCIS DEMEURENT!!!

 

On aurait pu penser au début de ces deux derniers matches en Irlande comme au stade France que des  jours pluvieux allaient être des jours heureux…..

A quand des beaux stades comme le Millenium de Cardiff couvert pour assister à un beau match ? A quand des matches comme celui du pays de Galles soutenu par les chants gallois contre les anglais en perte de repères ?

Les français auraient pu mieux jouer mais rien n’est sûr car ils manquent de punch, d’une énergie mieux contenue sur un long temps.

Ils ont l’envie mais rien ne s’est concrétisé ni en Irlande, ni contre les Scottish.

A chaque première mi temps sous une pluie peu salvatrice (surtout au stade de France), ils ont tenté mais ils se sont fait surprendre par des irlandais prêts à leur montrer qu’ils savaient porter le ballon ou par les écossais qui ont su mettre en place une défense assez rigoureuse.

Heureusement que le pack avec un bon Picamoles a usé les avants de ces deux derniers pays pour revenir à la marque ou gagner…sinon où trouverait-on quelques satisfactions ?

 

Il faut retrouver un fond de jeu et revenir aux fondamentaux et pas seulement la mêlée fermée ! Il faut retravailller les touches, les ballons fermés, les attaques avec plus de profondeur (avec des Fofana, Fickou, Bastareaud, Fritz, Médard, Clerc, Huget, Mermoz….des joueurs de qualité ou de talent) et quel dommage de ne pas faire plus confiance à Francois Trinh Duc qui sait attaquer la ligne même si Michalack tente plus de choses mais n’a plus les mêmes jambes d’autrefois !!

Mais ce rugby de tranchées et de défenses musclées nous convient-il? (voir prochain article)

 

 Philippe Saint-André avait annoncé avant le match de l’Irlande qu'il prendrait ses responsabilités en cas de défaite. Avec le match nul de la semaine dernière,  retenait-on le verre à moitié plein ou à moitié vide ?

Aucune indication ne nous est parvenue...Ils ont travaillé comme d'habitude avec application.....mais peut-être sans trop de confiance

Et maintenant, après cette victoire modeste contre l’Ecosse, le verre s’est-il un peu plus rempli ce samedi ?Le sélectionneur et ses adjoints devront-ils  inventer autre chose, tenter d’introduire encore des jeunes en juin prochain, réfléchir à un autre système de jeu et rendre plus saignants nos bleus?

 

Il faut aussi sortir de cette spirale négative. On a senti que les bleus tentaient, mais n’arrivaient pas à concrétiser la force de leur mêlée. Comme quoi la révolte, les commandos, les termes utilisés ne suffisent pas à tout  changer…

Ils ont gâché quelques balles d’attaque. Ils ont été terriblement gênés à la touche. Ils n'ont pas déroulé ou bien dominé leurs adversaires 

Tout est à analyser pour mieux rebondir dans quelque temps.

En deuxième mi-temps en Irlande comme au stade de France, ils ont réussi à gagner des impacts, à jouer en avançant, à être cohérent ce qui montre que ce groupe a du caractère, du mental et peut finir par user.

La cuillère de bois a été rangée dans le tiroir. Certes mais on finit malgré tout dernier alors qu’on aurait pu marquer plus de deux essais ce dernier samedi. Une première depuis 1999.

 

D’ailleurs la glissade de Fickou qui va aboutir à l’essai écossais montre tout à fait le  symbole d’un Tournoi à oublier pour, nous, les supporters et il faut vite se tourner vers un autre futur et d’autres joies qui, un jour, reviendront…. peut-être pas  tout de suite dans les tournois ou lors de la prochaine coupe du Monde 2015….

Tout dépendra de la volonté du staff de l’équipe de France et de l'orgueil des joueurs français.

 

Il faudra préparer ou changer nos structures internes mais aussi améliorer nos techniques de jeu… (où sont nos Villepreux, Skrela, Blanco, Rives, Maso ????)

 

Il ne faut pas désespérer et reconstruire notre jeu, retrouver le « french flair » que tant de pays nous enviaient…

Des jeunes comme Vahaamahina, Debaty, Guirado, Fofana, Fickou, Claessen, Buttin, Dulin ou même Camille Lopez doivent  être lancés ou confirmés lors de la prochaine tournée en Nouvelle Zélande où il fera froid en juin (c’est décembre là-bas….)

 

Nous les suivrons avec tout notre cœur….c’est cela être supporter …

Après cette débâcle dans les tournois 2012 et 2013, espèrons que nous ne transformerons pas en glaçons au pays des champions du monde et que l’on commencera à espérer et à se réchauffer.

 

Prochain article: Est ce ce type de rugby  que nous aimons? (inspiré par l'ami Claude)

Repost 0
Publié par JLM HAKALOULOU - dans rugby
commenter cet article
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 08:49

Allez.....quand même pas !

 

Mais après coup ...que penser?

 

Que tout cela est bien triste .....

 

Pauvre XV de France …après avoir si bien résisté, marqué un splendide essai plein, de cette détermination par Wesley Fofana, mon clermontois préféré,  les bleus sont retombés en deuxième mi-temps dans leurs maudits travers: des fautes de mains, de nouvelles fautes d’où des pénalités contre les bleus….

 

Les anglais étaient pourtant prenables ….d’ailleurs le jeune Owen Farell fut bien nerveux durant tout le match….heureusement que Parra pourtant si bon dans la relance ne fut pas décisif lors de ses tirs au but….. (quel regret aussi pour cette charnière qui fonctionne bien avec François Trinh Duc, à l'ouverture,  qui, lui, attaque la ligne et progresse dans son jeu au pied)

 

Mais que retenir de ce « crunch » ?

-  Qu’il nous manque un leader, une tête pensante….même si des gars comme Picamoles, Dusautoir, Fofana donnent l’exemple

- Que nos sélectionneurs établissent des vrais plans de jeu, créent une stratégie pour contrer telle ou telle situation, construisent un vrai « coaching» (est-ce vraiment nécessaire de faire jouer les 23 durant un match ?l Les rentrées de Michalack ou de Machenaud n’ont rien apporté…..)

-       Que l’on découvre puis lance dans le bain international de jeunes joueurs culottés ou talentueux comme Buttin, Dulin, Lopez...

-       Que l’on fasse appel à des anciens tauliers du style Harinordoquy

-     Que l’on prenne des hommes en forme  (quelle tristesse de voir Vincent Clerc en difficulté n’ayant plus le punch suite à sa dernière blessure…Médard, lui aussi met du temps à revenir ….et pourtant ces deux joueurs ont de superbes qualités mais faut-il être en jambes ou en forme et après blessure sérieuse, c’est dur de revenir….)

- Que l'on définisse en amont toute une structure qui prépare les internationaux à ces joutes (dix clubs ou régions en TOP 10, moins d'étrangers dans chaque équipe du championnat...cinq suffiraient)

 

Irlande France approche ….la série de trois défaites est effectuée…

Il nous faut gagner des ballons et bien les exploiter (les écossais ont su le faire lors de leurs  deux derniers matches..pourquoi pas nous?)

Il serait bon vraiment de faire mieux face au XV irlandais car une nouvelle défaite nous entraînerait inéluctablement vers une cuiller de bois que l’on n’envisageait pas durant l’automne….

 

La tournée en Nouvelle-Zélande en juin (où il fera bien frais)  ne pourrait pas à elle seule faire apparaître une équipe qui tiendrait la route pour l’avenir….La reconstruction pourrait être longue surtout avec un flot de critiques qui ne manquera pas de submerger les membres du staff et les joueurs.

Pourtant Philippe St André, Patrice Lagisquet ou Yannick Bru ne sont pas des ignorants ou des incompétents comme voudraient le souligner certains commentateurs ou supporters de deuxième zone.

Cette équipe de France doit être soutenue par tout supporter car elle chante l’hymne national avec force ce qui mériterait encore plus d’ encouragements à réussir.

Repost 0
Publié par JLM HAKALOULOU - dans rugby
commenter cet article
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 13:41

Le dernier match de l'équipe de France contre le Pays de Galles vécu en direct dans l'enciente du stade pose toute une série d'interrogations au delà de la déception qu'il a entraînée parmi les supporters de l'équipe de France.

J'ai observé tous ces visages défaits dans un premier temps à la sortie du stade puis en soirée dans un resto très sympa, le Petit Bougnat, près de la Place des Ternes où des amoureux du beau jeu noyaient leur tristesse dans un énorme ballon de rhum.IMG 1435

Pas la peine de  commenter ce match à chaud comme les précédents. Il nous faut prendre du recul et essayer de comprendre  ce qui ne colle pas dans le rugby hexagonal.

DSCN7433.JPGDrôle d'impression mais avant le match, deux de mes amis restaient quelque peu interrogatifs. Roland était plus réaliste que Claude qui espèrait une réaction positive.

Pour ma part, je n'avais pas ressenti dans les compte-rendus et les déclarations suite au match contre l'Italie une vraie analyse du système de jeu mis en place.

On voulait sortir les casques à pointe, réveiller notre orgueil....ce sont de beaux propos pour stimuler le mental mais pour le reste, cela ne suffit pas. Il nous faut des techniciens qui élaborent des solutions face à telle ou telle stratégie, un programme d'entraînement adapté, une organisation pour éviter cette surchauffe des matches à répétition (Top 14, Coupe d'Europe) qui a entraîné cette baisse de régime de pas mal d'internationaux.

Lors du premier match, on a été bousculé par une équipe d'italiens entreprenants; lors de celui de samedi, on s'est retrouvés face à une équipe qui joue de la même manière que nous (d'ailleurs la ligne des 40 m a été bien piétinée). Les gallois en voulaient davantage car huit défaites de suite les avaient meurtris alors qu'ils avaient gagné un chelem l'année précédente. 

DSCN7443.JPG

La motivation était plus forte d'un côté mais il faut se rendre à l'évidence qu'il nous faut réfléchir aux dysfonctionnements  et trouver à les régler au plus vite ....

On s'est peut-être trop enflammés suite aux réussites de cet automne, l'Australie et l'Argentine devant être plus lessivés que l'on ne le pensait. D'ailleurs, les Samoans que nous avions mieux battus en 2008 ont montré, déjà, les quelques faiblesses de notre jeu.

 

Il faut donc faire une tournée de nos effectifs mais surtout construire des structures adaptées à la tête de l'équipe de France avec des schémas différents, avec des hommes qui fonctionnent bien ensemble....et qui sont en forme...ou plus frais et plus dynamiques.

L'équipe de France doit être élargie à un groupe de plus de 30 joueurs. On doit choisir des hommes en forme physique et mentale; dans un championnat où il serait bon de le limiter à 2 divisions de dix clubs, on peut trouver des jeunes avec du culot ou du talent.

L'intérêt d'une équipe nationale, c'est d'aligner les meilleurs à leur poste.

 On ne punit  pas un joueur de non sélection, bien au contraire, ça lui permet bien souvent d'avoir du temps de repos pour la récupération, pour une saison très longue en France et ça permet à l'équipe de France de conserver un haut niveau de qualité de joueurs.

Qu'attend-on pour faire jouer nos internationaux à leur poste de prédilection dans leur club?

Michalak joue en demi de mêlée à Toulon et peut ne plus influencer le jeu comme ce fut le cas samedi par manque de jus pour un1/2 ouverture, Fofana n'est pas un ailier mais un véritable centre qui fait des dégâts à Clermont (Pourquoi ne compter que sur Bastareaud et ses kilos pour perforer une défense ? ...d'ailleurs celui-ci pourait devenir un Lomu à l'aile.....A quand le retour de combinaisons de trois-quarts? Trinh-Duc (qui sait si bien attaquer la ligne en 10 avec Montpellier grâce aux encouragements de Fabien Galthié ) et Huget (mieux à l'aile pour l'instant ..quoique) ne sont pas des arrières, etc....

St-André et son staff ont autant de boulot que l'ancienne équipe de sélectionneurs....On se moquait de Lièvremont mais il est allé en finale...alors sait-on jamais, PSA va bien lui aussi trouver une solution et on ira faire des exploits à l'avenir....


Il faut établir des plans de jeux, une organisation des matches locaux ou internationaux  pour obtenir, pour telle ou telle compétition, un mental de gagneurs.

Equilibrer les compositions de nos équipes en limitant les joueurs étrangers de grande qualité (de 3 à 5 par exemple) dans le TOP 14, déplacer la Coupe d'Europe après le Tournoi avec moins de clubs sélectionnés, réduire notre championnat à dix clubs pourraient être des priorités. La FFR et les clubs devraient aussi s'entendre pour le bien de ce sport que nous aimons.

J'ai bien peur que tous ces souhaits restent lettre morte....

Pourvu que l'équipe puisse réagir lors des trois prochains matches sinon on sera bien partis pour obtenir une belle cuiller de bois qui  pourrra nous servir à mieux touiller cette bouillie fort indigeste actuellement....

Au fond d'un trou, l'équipe de France peut toujours surprendre... mais est-on vraiment au fond de ce trou? 

DSCN7453.JPGQue nos dirigeants fassent confiance à notre jeunesse...des talents s'y cachent et il faut les aguerrir.... la tournée en Nz pourrait être un bon tremplin....si on ne le fait pas pour ce tournoi ....Et puis recherchons de bons "tauliers"!


 

 

Repost 0
Publié par JLM HAKALOULOU - dans rugby
commenter cet article
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 21:44


 Ce match a mal commencé d’entrée de jeu. Fred Michalack a mis dès le coup d’envoi la balle en touche et une mêlée s’est engagée en plein centre du terrain…Le paquet d’avants ne recula pas et on sentit que les italiens étaient galvanisés en ce dimanche ensoleillé et prêts à en découdre avec un XV de France moins motivé qu’à l’accoutumée (certains murmuraient l’hymne national )

Ces italiens voulaient prouver à leur entraîneur, le malicieux technicien qu’est Jacques Brunel  qu’ils avaient progressé dans le jeu mais aussi dans le mental….

Et puis ils avaient envie de gagner pour leur peuple qui commence à souffrir de la crise mais aussi pour tous ces anciens capés.

Ils ont démontré que désormais l’équipe d’Italie est vraiment entrée dans les nations du rugby  de l’hémisphère Nord  et qu’on devra compter sur elle pour modifier la donne dans les différents tournois à venir, un peu comme les argentins dans celle de l’Hémisphère Sud

 Car comme en 2011, la France a raté son rendez-vous (23-18 ) en ce dimanche au stade olympique de Rome lors de son entrée en lice dans le Tournoi des Six Nations.

Ce qui ne fut pas le cas de l’Angleterre et de l’Irlande qui s’annoncent comme deux prétendants à la victoire dans ce tournoi.

Le XV de France de Philippe Saint-André n'a jamais réussi à pratiquer son rugby ou le même jeu que celui pratiqué durant l’automne.

Les Italiens les ont pris à la gorge dès l’entrée de match et les premiers impacts étaient réussis par des joueurs désireux de porter leur enthousiasme dans le camp de français sérieusement dépassés du moins pendant les vingt premières minutes….

Grâce à un formidable stratège Orquera alternant pied et passe à la main, les attaques étaient plus tranchantes et comme ils défendaient de façon enragée sur les quelques percées françaises  (Picamoles …le seul avant dynamique de notre pack bien pâlot ….), on comprit vite que cela n'allait pas être facile !!!

 Les français reprirent un temps les commandes mais on ne les sentait pas sûrs de leur jeu… Et on remarquait qu’il manquait  un chef pour haranguer ses partenaires….

Ils commencèrent par perdre le fil du match en commettant des imprécisions offensives et défensives ; se croyant à l’abri de ces diablotins d’italiens, les français n’ont pas assez resserré leur défense et les transalpins ont pu placer encore essai et drop.

 D’ailleurs tout allait mal surtout quand Papé se blessa, on envoya toute une cohorte de remplaçants pour essayer de conjurer le score.

 Mais en ce dimanche, c’était impossible de gagner de justesse.

Les italiens méritaient alors de gagner encore plus qu’en 2011.

Enfin ils avaient à leur tête un superbe capitaine, Parissé qui a dominé ce match par l’abattage qu’il a effectué tout le long de ce match. Il méritait amplement cette victoire.

 Les Transalpins ont donc retrouvé un second souffle qui peut les emmener à donner quelques frissons  aux britanniques (entre autres gallois et écossais)

 Quant à nous il va falloir sérieusement se pencher sur notre animation offensive, notre touche assez défaillante et nos impacts ….

Des replacements sont nécessaires aussi en trois quarts (Fofana doit être au centre et on doit placer de vrais ailiers)

Mais il faut retrouver surtout plus de motivation et avoir un pack plus conquérant en touche mais aussi en mêlée fermée…sinon les futurs combats face aux anglais ou irlandais ne vont être pas très faciles.

 Ce dimanche, ils étaient impuissants; il faut se reprendre la semaine prochaine et repartir avec un autre état d’esprit.

 

 

Repost 0
Publié par JLM HAKALOULOU - dans rugby
commenter cet article
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 14:55


 

 


Le tirage au sort pour le Mondial 2015, effectué ce lundi 3 à Londres, a été  heureux pour le XV de France qui avait hérité de la quatrième place et figurait dans le premier chapeau, celui des plus gros bataillons à concourir pour cette WORLD CUP 2015.


Grâce aux trois tests matches remportés en ce mois de novembre, elle avait conforté cette place au classement IRB tout en rejetant les anglais pourtant vainqueurs des blacks quelque peu brouillons et maladroits  samedi dernier.


D’ailleurs, si nous regardons dans le rétroviseur, on aura constaté qu’après les rudes batailles de cet été entre nations du Sud, les joueurs de l’hémisphère Sud à l’exception des Springboks ont paru plus émoussés par rapport à des nations britanniques ou françaises un peu plus dynamiques ou mieux préparées au combat.


La France livrera donc bataille avec l’Irlande (6éme à l’IRB) et l’Italie (10ème nation mondiale qui, entraînée par un certain Brunel, progresse d’année en année) pour obtenir l’une des deux places qualificatives pour les quarts de finale.

Les Bleus, qui ont terminé quatre fois en tête de leur poule en sept participations aux Mondiaux, partent favoris naturellement mais attention….. quand nous sommes dans cette position, nous commettons un excès de zèle et il peut nous arriver des déconvenues (petite piqure de rappel avec la déception en 2007).


Nous devrions aussi affronter le deuxième de la zone Europe… gare donc  à la Russie ou à la Georgie…Enfin ne mésestimons pas le vainqueur de la zone Amérique qui pourrait être l’équipe des bûcherons Canadiens ou le bon team américain (qui peut bien nous surprendre).

Philippe St André saura le faire comprendre à ses joueurs et il va pouvoir préparer un groupe de 30 à 40 joueurs (car on ne sait jamais en deux ans et demi, s’il n’y aura pas de casse….) dans une certaine confiance.


IL FAUT DESORMAIS POUR LES VRAIS FANAS DE CE SPORT ET DES BLEUS SE PREPARER A LES SUPPORTER EN ANGLETERRE ……


Et puis que penser des autres poules ?

L’Angleterre pays organisateur n’a pas eu la même chance que l’équipe de France  Elle devra affronter les Australiens et les Gallois.  Je la vois malgré tout en tête de sa poule à l’issue des matches; elle aura peut-être laissé des forces dans tous ces combats mais elle sera chez elle .

Avec le pack puissant, et les trois-quarts virevoltants de samedi dernier, elle va vite être prise au sérieux….. on en saura plus cette année avec le match Angleterre-France du samedi 23 février.

L’Afrique du Sud devrait arriver en tête devant les Samoa tandis que la Nouvelle Zélande devrait se qualifier avec l’Argentine.

 

Les poules:


Poule A: vainqueur barrage, Océanie 1, pays de Galles, Angleterre, Australie
Poule B: Amérique 2, Asie 1, Ecosse, Samoa, Afrique du Sud
Poule C: Afrique 1, Europe 1, Tonga, Argentine, Nouvelle-Zélande
Poule D: Europe 2, Amérique 1, Italie, Irlande, France

Si notre équipe atteint les quarts de finale, elle rencontrerait l’Argentine ou la Nouvelle Zélande. En finissant premier de la poule D, ils éviteraient nos amis, les All Blacks …. Puisse ce voeu s’exaucer !!!!


FAISONS DES PRONOSTICS EN CETTE FIN 2012 (on aura bien le temps de les modifier)

 

POULE A ANGLETERRE-AUSTRALIE

POULE B AFRIQUE DU SUD-SAMOA

POULE C ALL BLACKS-ARGENTINE

POULE D FRANCE-IRLANDE

 

Ce qui donnerait en quarts de finale

France-ARGENTINE / NZ- IRLANDE/ ANGLETERRE-SAMOA / SPRINGBOKS-AUSTRALIE

 

Et en demis  FRANCE - NZ OU SPRINGBOKS et ANGLETERRE-NZ OU SPRINGBOKS

ET EN FINALE pourquoi pas un France ANGLETERRE….

Souhaitons certainement des surprises….comme en 2011…c’est ce qui fait le charme de cette compétition

 

Attendons désormais la désignation des stades  afin de nous préparer à les accompagner comme en 2011…. En espérant que les britanniques nous laisseront quelques tickets d’entrée sinon on ira les encourager dans les rues londoniennes…

 

   http://www.youtube.com/watch?v=07l-K16mKfI


Repost 0
Publié par JLM HAKALOULOU - dans rugby
commenter cet article
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 00:02

Les bleus ont réussi la passe de trois avec leurs tripes face à des samoans de plus en plus perfectibles au niveau de la tactique.

Beaucoup plus structurés que nous tout au long de la première mi-temps, ils nous ont posé de sacrés problèmes surtout en mêlée où leur pack était extrêmement puissant. Il va créer des problèmes à d'autres équipes européennes car ce sont plus que des beaux bébés, ce sont de sacrées bêtes de course qui deviennent de plus en plus dynamiques....et quand ils auront trouvé un buteur, gare à ce groupe que je préfererais éviter en 2015....

L'équipe de France a été moins brillante, moins conquérante malgé cette envie toujours intacte d'ouvrir et de faire vivre le ballon ce qui fut encore un régal....Malheureusement ils avaient en face d'eux une équipe bien plus saignante, qui avait bien observé nos matches contre les australiens et les argentins.

Nos bleus paraissaient un peu plus fatigués...c'est un peu normal avec un terrain plus gras et des mêlées dès le tout début du match. Celles-ci ont laissé des marques sur certains de nos joueurs (Domingo et Kayzer ont eu à faire !!!!)

Donc du travail pour l'avenir ...améliorer notre condition physique pour être prêt à tenir la route sur un tournoi de six semaines...car nous avons désormais un mental...il faut travailler les points fondamentaux, la tactique mais surtout le physique de nos joueurs en fonction du challenge à relever.

Les Polynésiens nous ont surpris marquant un super essai en première mi-temps de David Lemi servi à la volée par un ailier acrobate...

Heureusement deux minutes plus tard, l'opportuniste Frederic Michalak contrait un coup de pied et récupérait le ballon pour planter un essai sous les poteaux des samoans.

Mais ils continuèrent leur travail de sape, usant nos petits français ...mais ils commettaient des fautes et les nôtres, ils ne pouvaient pas les enquiller ...heureusement pour nous...

On arriva à la mi-temps en tête...le Public pas assez nombreux (à quand des tarifs moins chers pour des matches comme celui-ci????   Si Paris ne convient pas, il faudra les faire jouer les matches dans le Sud Est ou dans le Sud Ouest avec des tarifs convenables, les stades seraient remplis et les encouragements pleuvraient pour cette équipe...) commença gentiment à les soutenir.

Les hommes du Pacifique ont remis le turbo au retour du vestiaire en plaçant un essai en force sous nos poteaux de quoi bien secouer nos petits coqs....

Malgré peu d'inspiration et quelques peu maladroits, ils commencèrent à réagir avec un Papé déterminé après avoir digéré les citrons.....et ils firent douter la mêlée samoante qui commit alors des fautes que ce diable de Michalak sut transformer.  

Il les acheva par une dernière longue pénalité et faillit redonner de la pêche pour un dernier essai...mais l'arbitre irlandais en décida autrement...

Les bleus comme leurs supporters ont emmagasiné de la confiance pour le futur tournoi des six nations 2013....c'est déjà beaucoup....

A bientôt....on a hâte de les revoir jouer ainsi....


Repost 0
Publié par JLM HAKALOULOU - dans rugby
commenter cet article

Présentation

  • : BLOG RUGBY D'HAKALOULOU
  • BLOG RUGBY D'HAKALOULOU
  • : Emotions ressenties sur des lieux où rugby rime avec nos vies ...et puis quelques "hakas".....des cris de rage ou de désespoir, de joie ou de plaisir...
  • Contact

Profil

  • HAKALOULOU
  • Jeune retraité de l'E.N désirant transmettre des informations, ses émotions, ses joies, ses découvertes  ou ses hakas, des cris de rage aussi bien culturels que sportifs....
  • Jeune retraité de l'E.N désirant transmettre des informations, ses émotions, ses joies, ses découvertes ou ses hakas, des cris de rage aussi bien culturels que sportifs....

Recherche

Articles Récents

  • N°172: Les bleus impuissants face à des springboks bien plus dynamiques....
    Deuxième test en terre sud-africaine et nouveau constat .... Face à un rugby de haute intensité et malgré les discours de Novès ou de Laporte, les bleus ont obtenu, à un point près, le même résultat bien faible mais qui correspond à notre niveau actuel....
  • N° 171: Débandade de nos bleus en altitude....
    L'équipe de France a pris l'eau de toutes parts lors du premier test face aux alertes Springboks dynamiques à l'image de leur talonneur Marsh. Maxime Machenaud et ses coéquipiers ont semblé un ton en dessous de leur niveau habituel à l'image d'un Picamoles...
  • N° 170: Délivrance pour le peuple auvergnat: CLERMONT CHAMPION !
    Clermont en patron a vaincu tous les signes indiens en maîtrisant, durant cette finale, avec beaucoup de courage toutes les velléités offensives répétées et puissantes de l'équipe toulonnaise. Mais que ce fut dur pour notre coeur!!! Nous ne fûmes vraiment...
  • N° 169/ En avant pour une finale Clermont-Toulon pour le plaisir de ce jeu....
    Le verdict est tombé au stade Vélodrome toujours flamboyant au soleil de Marseillel. Clermont au jeu vivant rencontrera Toulon et ses mercenaires au fort mental. Les clermontois ont montré leur enthousiasme et leur envie de déployer du jeu face à un Racing...
  • N°168: Entrons enfin dans le vif du sujet!
    Après plusieurs mois de rudes combats sous les regards de supporters toujours enthousiastes, les barrages (ou les quarts de finale) entre les troisièmes, quatrièmes, cinquièmes et même sixièmes ont rendu leur verdict.... O Surprise! L'équipe championne...
  • N° 167: BRAVO LES BLEUS! Quel beau mental pour l'avenir!
    Comment ne pas être aussi enthousiasmé après avoir vu cette victoire sur l'équipe de Galles à Paris ? Comment ne pas avoir autant souffert dans ce match historique dont la durée a dépassé l'entendement, tout cela par la faute d'un arbitre anglais coincé...
  • N°166 : France-Italie …. Mission remplie… maintenant jouons le podium !
    Mon pote Jean-Michel n’était pas intéressé par le match disputé par nos bleus au stade olympique de Rome car il n’y voyait qu’une équipe fagotée comme l’as de pique par le sélectionneur. Pour lui, la rencontre ne pouvait que ressembler à l’une de ses...
  • N°165 : Retrouver une flamme bleue face à l’Italie
    Pour cet avant dernier match en terre italienne, Guy Novès a dévoilé une composition du XV de France qui a tenu compte de la triste prestation des tricolores en Irlande. Les forfaits s’enchaînent et le sélectionneur a dû, une nouvelle fois, recomposer...
  • N° 164 : Une leçon de réalisme et d’efficacité des Irlandais...à retenir !
    Les français n’ont pu tenir que vingt cinq minutes face à cette équipe rôdée depuis plusieurs années aux préceptes de Joe Schmidt. Guy Novès peut constater qu’il y a encore beaucoup à faire pour arriver à cette maîtrise qu’ont montré les « Irish boys...
  • N° 163 : Résister à la furia irlandaise sur ses terres
    Les Irlandais derniers vainqueurs des All Blacks, des Australiens qui ont mis une déculottée aux italiens totalement perdus viennent ce samedi affronter les français dans un esprit de conquête et se préparent à y être fort agressifs dans les rucks. Il...

Liens