Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 18:31

Deuxième test en terre sud-africaine et nouveau constat ....

Face à un rugby de haute intensité et malgré les discours de Novès ou de Laporte, les bleus ont obtenu, à un point près, le même résultat bien faible mais qui correspond à notre niveau actuel.

Nous n'avons plus assez de tonus ni de physique à cette époque de l'année.... et cette tournée en Afrique du Sud ne nous apporte guère de satisfactions et encore moins de solutions pour notre équipe tricolore une fois de plus ballotée par les flèches springboks...

Damian Penaud, une fois de plus, montre peut-être la voie au staff de l'équipe de France: rechercher de jeunes talents, découvrir ou former de jeunes costauds et leur donner du temps de jeu dans notre championnat où domine beaucoup trop le défi physique, le combat, le rentre-dedans guère efficace. 

Les springboks ont de nouveau renoué avec leurs valeurs de combattants, bloquant beaucoup de fois les relancées  des tricolores qui furent vite étouffées mais surtout décidant d'utiliser leur vitesse et leur dynamisme dans le mouvement. Trop souvent les ballons des français étaient ralentis et finissaient mal exploités et étaient vite enterrés ou récupérés par un adversaire à l'affût. 

Comme Lloris face à la Suède, une bévue de Trinh-Duc ajoutée à des fautes de défense lors du premier essai springbok vit les sud-africains mener à la mi-temps 23 à 7. On commença à craindre le pire et à une nouvelle déroute. Surtout que dès le début de la seconde période, deux erreurs démontraient à tout supporter que le pack et la charnière n'y étaient vraiment pas.

Les bleus réagirent sporadiquement et crurent revenir lors d'un combat au sol mais celui-ci ne leur apporta pas grand chose, vu que Gourdon, même lui, se mit en position d'hors-jeu .... dix minutes perdues pour ne rien obtenir comme point. Bien triste!

Un éclair dans cette inefficacité: l'essai de Damian Penaud pour sa première sélection, le digne successeur de Fofana. On voit bien à l'issue de ce match ce qui nous manque pour atteindre le niveau international ...

Revoir nos bases fondamentales, apprendre à être au soutien,  former des jeunes au plus vite, travailler notre technique enfin changer la formule de notre championnat,  et peut-être le calendrier pour retrouver ce "peps" qui nous a fait défaut....

Une remise en question au sein des instances dirigeantes de notre rugby national s'effectuera certainement après le troisième test à Johannesbourg car le dicton du "jamais deux sans trois " peut malheureusement bien se vérifier  .....

Partager cet article

Repost 0
Publié par JLM HAKALOULOU - dans rugby rugby plaisir NOS BLEUS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : BLOG RUGBY D'HAKALOULOU
  • BLOG RUGBY D'HAKALOULOU
  • : Emotions ressenties sur des lieux où rugby rime avec nos vies ...et puis quelques "hakas".....des cris de rage ou de désespoir, de joie ou de plaisir...
  • Contact

Profil

  • HAKALOULOU
  • Jeune retraité de l'E.N désirant transmettre des informations, ses émotions, ses joies, ses découvertes  ou ses hakas, des cris de rage aussi bien culturels que sportifs....
  • Jeune retraité de l'E.N désirant transmettre des informations, ses émotions, ses joies, ses découvertes ou ses hakas, des cris de rage aussi bien culturels que sportifs....

Recherche

Articles Récents

  • N°172: Les bleus impuissants face à des springboks bien plus dynamiques....
    Deuxième test en terre sud-africaine et nouveau constat .... Face à un rugby de haute intensité et malgré les discours de Novès ou de Laporte, les bleus ont obtenu, à un point près, le même résultat bien faible mais qui correspond à notre niveau actuel....
  • N° 171: Débandade de nos bleus en altitude....
    L'équipe de France a pris l'eau de toutes parts lors du premier test face aux alertes Springboks dynamiques à l'image de leur talonneur Marsh. Maxime Machenaud et ses coéquipiers ont semblé un ton en dessous de leur niveau habituel à l'image d'un Picamoles...
  • N° 170: Délivrance pour le peuple auvergnat: CLERMONT CHAMPION !
    Clermont en patron a vaincu tous les signes indiens en maîtrisant, durant cette finale, avec beaucoup de courage toutes les velléités offensives répétées et puissantes de l'équipe toulonnaise. Mais que ce fut dur pour notre coeur!!! Nous ne fûmes vraiment...
  • N° 169/ En avant pour une finale Clermont-Toulon pour le plaisir de ce jeu....
    Le verdict est tombé au stade Vélodrome toujours flamboyant au soleil de Marseillel. Clermont au jeu vivant rencontrera Toulon et ses mercenaires au fort mental. Les clermontois ont montré leur enthousiasme et leur envie de déployer du jeu face à un Racing...
  • N°168: Entrons enfin dans le vif du sujet!
    Après plusieurs mois de rudes combats sous les regards de supporters toujours enthousiastes, les barrages (ou les quarts de finale) entre les troisièmes, quatrièmes, cinquièmes et même sixièmes ont rendu leur verdict.... O Surprise! L'équipe championne...
  • N° 167: BRAVO LES BLEUS! Quel beau mental pour l'avenir!
    Comment ne pas être aussi enthousiasmé après avoir vu cette victoire sur l'équipe de Galles à Paris ? Comment ne pas avoir autant souffert dans ce match historique dont la durée a dépassé l'entendement, tout cela par la faute d'un arbitre anglais coincé...
  • N°166 : France-Italie …. Mission remplie… maintenant jouons le podium !
    Mon pote Jean-Michel n’était pas intéressé par le match disputé par nos bleus au stade olympique de Rome car il n’y voyait qu’une équipe fagotée comme l’as de pique par le sélectionneur. Pour lui, la rencontre ne pouvait que ressembler à l’une de ses...
  • N°165 : Retrouver une flamme bleue face à l’Italie
    Pour cet avant dernier match en terre italienne, Guy Novès a dévoilé une composition du XV de France qui a tenu compte de la triste prestation des tricolores en Irlande. Les forfaits s’enchaînent et le sélectionneur a dû, une nouvelle fois, recomposer...
  • N° 164 : Une leçon de réalisme et d’efficacité des Irlandais...à retenir !
    Les français n’ont pu tenir que vingt cinq minutes face à cette équipe rôdée depuis plusieurs années aux préceptes de Joe Schmidt. Guy Novès peut constater qu’il y a encore beaucoup à faire pour arriver à cette maîtrise qu’ont montré les « Irish boys...
  • N° 163 : Résister à la furia irlandaise sur ses terres
    Les Irlandais derniers vainqueurs des All Blacks, des Australiens qui ont mis une déculottée aux italiens totalement perdus viennent ce samedi affronter les français dans un esprit de conquête et se préparent à y être fort agressifs dans les rucks. Il...

Liens